Se libérer grâce à l'acceptation – Choix du Coeur

Se libérer grâce à l’acceptation

Par Claire
0 Commentaire 1088 vues
l'acceptation

Il me tient à coeur de vous parler de l’acceptation car elle fut le levier dans ma guérison physique et de mon évolution vers plus d’authenticité. Comme je l’explique dans ma mission, mon corps a crié durant de longues années. J’ai toujours été très ouverte au développement personnel et je me suis gavée de lectures pour trouver solution à ma douleur. J’ai cherché inlassablement le remède miracle ou le thérapeute qui allait m’apporter réconfort. Rien n’y faisait et pourtant, mentalement, j’avais compris beaucoup de choses. J’ai erré et cherché de l’aide de tous côtés jusqu’au jour où j’ai pu me libérer grâce à l’acceptation. 

L’acceptation n’est pas la résignation

L’acceptation est simple, c’est un OUI à la vie, au réel. Bien sûr ce n’est pas facile lorsque la réalité nous gêne, nous blesse, nous vexe ou nous rend triste et encore moins lorsque cette réalité est la maladie ou le décès. L’ acceptation n’est pas un renoncement ou une soumission. Il ne s’agit pas de dire « c’est bien ou mal » mais c’est d’accepter ce qui EST, tout simplement.
L’acceptation c’est prendre acte d’une situation que l’on ne peut pas changer. C’est cesser de lutter et de résister contre quelque chose d’insoluble et continuer malgré tout à chercher d’autres chemins qui apportent satisfaction.

Unsplash


La résignation en revanche, se produit quand nous ne pouvons supporter une situation difficile et que nous renonçons à toute forme d’action. Nous nous enfermons sur nous-mêmes et refusons de nous mettre en action à propos d’une situation où il y aurait pourtant une possibilité d’agir. Nous nous mettons alors en victime car nous pensons ne pas avoir le choix. Submergée par des émotions négatives nous abandonnons, pensant que nous ne pouvons améliorer notre vie. Des pensées comme « je suis triste et le serai toujours » ou « ça n’arrive qu’à moi » caractérisent la résignation. On s’emprisonne alors dans une grande frustration.

Plus concrètement…

Imaginez que vous êtes licenciée, ou cela vous est-il peut-être déjà arrivé. Dans la résignation, vous restez enfermée dans vos émotions: sentiment d’injustice, colère, impuissance etc. Vous accusez votre patron d’être injuste, puis vous vous installez dans des pensées comme « ce n’est pas juste », « pourquoi moi? » etc et restez figée, sans rien pouvoir changer.

Acceptation. Femme de dos assise sur une chaise, les mains autour des genoux
Unsplash

Accepter c’est se mettre en action


Dans l’acceptation, par contre, on se met en action. On observe d’abord, par un regard intérieur, ce qui se passe en soi, dans son corps, dans son coeur et ses pensées. Puis on accueille les émotions, les états d’âme, les frustrations, on explore tous ses ressentis. Enfin on admet que OUI, c’est ainsi. Dans notre exemple, tentez d’accueillir les émotions de colère, d’injustice ou de tristesse et ressentez ce qu’elles provoquent dans votre corps. Cela peut être un noeud dans le plexus ou le coeur, une boule dans la gorge etc.

Même si cela est difficile et réveille encore d’autres émotions, faites-le chaque fois qu’une pensée ou émotion négative se présente. Dites-vous que c’est comme ça et vous ne pouvez rien changer. Ne luttez pas. Par contre, AGISSEZ! Ouvrez la discussion, permettez-vous de nouvelles rencontres, intéressez-vous à d’autres formations, profitez de l’instant présent avec vos proches, occupez-vous de votre bien-être, bref, vivez!

Unsplash

Dans mon histoire, j’ai observé ma douleur, je suis rentrée à l’intérieur et l’ai ressentie pleinement. J’ai cessé de vouloir l’écarter mais l’ai considérée comme une amie. J’ai accepté toutes mes émotions de tristesse et d’impuissance, j’ai accueilli les perceptions de mon corps, pourtant si douloureuses. En même temps, je me suis donné les moyens de m’ouvrir à d’autres possibles comme la joie du moment présent ou la gratitude. Je vous invite à lire mon article à ce sujet! 

L’acceptation est un acte libérateur, un discernement et un vrai engagement envers soi-même. Elle offre un espace de paix intérieure dans lequel nous avons la possibilité de nous laisser à nouveau toucher par la joie. Nous sommes donc capable de vivre une situation inconfortable et en même temps de nous recentrer sur d’autres aspects de notre vie positifs, d’ouvrir d’autres portes.

Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera.

Bouddha

L’acceptation, un élan du coeur vers ce qui est

Pour ma part, et je le sais aujourd’hui, cette acceptation de ce qui est, a été guidée par mon coeur. J’étais jusqu’alors complètement prisonnière de mon mental car je luttais contre la douleur, je cherchais des moyens pour l’étouffer mais elle criait de plus belle! L’acceptation est un élan que nous avons profondément en nous toutes et le chemin de guérison ne peut se faire que si cela vient de notre propre volonté. Les paroles de nos proches ou amis comme « ce n’est pas si grave » ou « accepte, lâche prise! », nous les avons entendues maintes fois mais elles n’ont que très peu d’impact et pire, elles renforcent le sentiment de frustration et de solitude. D’ailleurs ce fameux « lâcher prise » est un terme très à la mode mais dont la signification reste finalement assez floue.

L’appartenance à un tout

N’avez-vous pas le sentiment que tout est relié, qu’il n’y a aucune séparation entre vous et ce qui vous entoure, les autres, la nature, l’univers? La lutte contre la réalité (une situation difficile dans notre cas) serait donc un non-sens puisque nous faisons justement partie de cette réalité, de ce grand tout. Le combattre revient à le renier et à nous effacer.

Unsplash

J’ai cette conviction que la vie est bienveillante et qu’elle met sur notre chemin ce que nous sommes prêts à vivre. Les épreuves de la vie sont parfois des tremplins vers de nouvelles expériences et des cadeaux merveilleux se trouvent au détour du chemin. La vie EST, acceptons tout ce qu’elle dessine sur notre route.

« Laissez la vie tranquille, laissez-là être. »

Eckhart Tolle

Et vous?

L’acceptation est votre meilleure alliée pour vivre une vie apaisée. Elle est une aventure formidable qui m’a permis de m’ouvrir à la vie, de me transformer et de grandir! Je vous souhaite de pouvoir l’expérimenter vous aussi, à votre rythme et dans la bienveillance lorsqu’une situation inconfortable apparaît dans votre vie. Même si votre environnement ne répond pas à vos attentes, acceptez ce qui est et ouvrez-vous à d’autres possibilités. Chaque petit pas vers l’acceptation de ce qui est vous rapprochera de votre coeur, de qui vous êtes et vous permettra de vous laisser toucher par la joie!

Vous pouvez écouter mon Podcast sur le sujet ici si vous préférez que je me glisse dans votre oreille.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, je me ferai un plaisir de le lire et d’y répondre.


Avec Amour,


0 Commentaire
0

Laissez un commentaire

* Votre commentaire apparaîtra sur mon blog. En utilisant ce formulaire, vous acceptez les conditions de ce blog.

Vous pourriez aimer

Ce site utilise des cookies pour une meilleure utilisation. Accepter Lire plus